Actions

Celt’n Ka se veut comme un laboratoire créatif et artistique évoluant autour de la notion de métissage de traditions et s’articule autour de 4 axes :

 

Création d’un spectacle vivant
Le spectacle sera une création collective et originale, issue d’un partage entre deux équipes situées sur deux territoires, parlant deux langues différentes, ayant deux traditions à défendre.
Dans les premières étapes de la création du spectacle, des résidences sont prévues pour assurer des répétitions et représentations avec l’équipe artistique complète. Elles permettront de finaliser le travail de recherches fait séparément par les artistes en France et en Irlande. La direction artistique est menée par François Collombon qui axe son travail de création sur quatre grands thèmes communs aux deux cultures : le chant, les tambours, la danse et le conte.

Expositions photographiques
Après CRAIC IN CLAIRE et MOUN A GWOKA, Marie-Charlotte Loreille démarre un nouveau projet qui sera de suivre photographiquement le projet CELT’N KA.
Portraits, reportages des répétitions aux spectacles, elle immortalisera l’évolution du projet pour en faire une exposition qui sera proposée individuellement ou en accompagnement d’autres actions telles que le spectacle vivant ou encore les conférences. Les projets CRAIC IN CLAIRE ainsi que MOUN A GWOKA sont également deux projets qui peuvent intégrer CELT’N KA dans le but de présenter chaque culture séparément.

• Rencontres artistiques et Ateliers de découvertes et de sensibilisation (tout public)
En plus des résidences prévues pour la création du spectacle vivant Celt’n Ka, des rencontres entre l’équipe artistique et des conservatoires et universités en France et Irlande permettraient des étapes supplémentaires de recherches, créations et découverte. L’idée est simple : faire découvrir le Gwoka sous ses différentes formes en échange d’un temps de travail avec des professeurs et élèves de musique traditionnelle irlandaise autour des créations Celt’n Ka. Hors travail de création, des stages découvertes peuvent être aussi proposés dans les deux répertoires, aussi bien en musique que danse.

Conférences et discussions sur les cultures traditionnelles

Le but est de sensibiliser un public le plus large possible et sans limite d’âge sur différents territoires à commencer par la France hexagonale, la Guadeloupe et l’Irlande aux cultures et traditions d’ici et d’ailleurs en créant un métissage qui entraînerait « une nouvelle conscience identitaire où l’appartenance humaine prendrait le pas sur la somme des appartenances » (E.Plenel)

This post is also available in: English